Illustration Léa Le Faucon pour l’association Buveuses de Bières - 2022
Illustration Léa Le Faucon pour l’association Buveuses de Bières - 2022
💡
L’association est en mixité choisie. Elle regroupe les femmes et minorités de genre.

Présentation de l’association

L'association Buveuses de Bières a pour objet de rassembler et de créer du lien entre les femmes dans les domaines de la dégustation de bière et de la découverte de la biérologie.
Le constat est que les femmes restent sous-représentées ou mal représentées dans l'univers des bières. Cette association a pour objectif de redonner la place et les outils aux femmes.
Elle s’adresse à toutes les amatrices désirant découvrir le monde de la bière, et tout ce qui se rapporte à l'activité du brassage et de la dégustation dans leurs aspects matériels et culturels, pratiques et théoriques.
La finalité de l’association est de faire progresser la culture brassicole des membres, afin que chacune puisse mieux évaluer, choisir et apprécier la bière, mieux en parler et faire partager aux autres à travers des rencontres thématiques.
Pour atteindre cette finalité, l’association mettra en œuvre des activités, pouvant prendre la forme de réunions, de clubs de dégustation, de repas découverte, d’actions pédagogiques, de publications, de visites de brasseries, etc.
 

Mots des cofondatrices

Carol-Ann Cailly

notion image
Pendant ces quelques années à graviter professionnellement dans le milieu de la bière, j’ai souvent subi (ou été témoin de) sexisme, jugements et dénigrements. C’est un constat fait par de nombreuses femmes, qu’elles soient professionnelles ou de simples amatrices. Notre consommation de bière, nos publications, nos prises de parole ou nos carrières sont souvent sujets à débat, lorsqu’elles ne sont pas tout simplement invisibilisées.
Comment tirer du positif de ce constat si amer ? Notre force, je crois, est d’être de plus en plus nombreuses à ne plus vouloir justifier nos choix, ou encore subir remarques et commentaires sur nos actions. Comment mutualiser nos forces, nos idées, nos expériences pour essayer de faire bouger les choses, à une échelle plus large ? La réponse plutôt évidente était : en exerçant notre liberté fondamentale de nous associer.
La non-mixité coulait de source pour nous, membres fondatrices : s’il fallait nous organiser pour reprendre la place qui nous est due, nous devions le faire entre femmes, pour se donner les outils nécessaires. Gagner en confiance lors de nos prises de parole, partager nos expériences sans avoir peur de ne pas être crue ou soutenue, apprendre à déguster sans jugement… Tout ça pouvait être appris ou mis en œuvre par le biais d’une association dédiée.
Aujourd’hui, cette association existe, nous avons officiellement affirmé notre envie de progresser et de nous structurer. Je ne pourrais pas décrire précisément ce que ça me fait, de voir autant de femmes nous rejoindre, apporter leurs idées et partager leurs expériences avec nous, mais je sais que ça m’apporte énormément de réconfort et d’optimisme.
Nous allons toutes travailler pour créer un espace sain, réellement inclusif, avec une vraie écoute et une meilleure représentation. Peut-être que les Buveuses de Bières vont progressivement faire changer les mentalités. Et, même si nous ne changeons pas le monde demain, nous saurons en tout cas que nous ne sommes pas seules à devoir affronter le sexisme.

Marie-Emmanuelle Berdah

notion image
J’aime la bière, mais par-dessus tout j’aime la partager. La dégustation et la consommation de bière sont des  moments de partage qui encouragent les rencontres et la découverte . Après de nombreuses discussions avec des amies, des collègues, des connaissances, des professionnelles ou non du milieu brassicole, j’ai ressenti que les femmes ne se sentaient pas toujours légitimes pour échanger ou consommer de la bière. J'ai eu le besoin de créer de la sororité dans le monde brassicole.
C’est en partant de ce postulat que nous avons souhaité créer l’association Buveuses de Bières avec Juliette et Carol-Ann. Avec cette association, nous souhaitons apporter notre pierre à l’édifice pour faire avancer le monde brassicole et combattre le sexisme. Nous souhaitons abattre les préjugés, adapter les comportements et les pratiques au regard du lien entre les femmes et la bière pour que chacune puisse profiter de cette merveilleuse boisson.
Nous souhaitons créer un espace où chacune se sentira à l’aise pour déguster, échanger, apprendre, grandir et ainsi capable d’affirmer son goût pour la bière. En nous réunissant lors de divers évènements que nous organiserons tout au long de l’année, nous souhaitons créer des espaces bienveillants dans toutes les villes de France pour que toutes les femmes puisse se réunir, se rassembler, déguster, initier des contacts, passer de bons moments et créer de belles amitiés autour de la bière.

Juliette Phuong

notion image
L'inclusion est mon métier. La bière aussi.
Avec Carol-Ann et Marie-Emmanuelle, nous avons en commun l'envie de créer une dynamique féministe et réjouissante. Parce qu'il peut être difficile et fatigant d'éduquer, d'expliquer, de vulgariser, nous avons choisi de le faire en collectif.
Nous avons l'ambition de rassembler les femmes et les minorités de genre. Le patriarcat n'est pas un gros mot, c'est un état de fait et nous travaillerons avec des allié-es, sans chercher à convaincre les détracteurs, mais seulement à neutraliser leur pouvoir de nuisance.
Nous espérons que les femmes et les minorités de genres, racisées ou non, peuvent se reconnaître dans l'asso et nous rejoindre. Le milieu de la bière est majoritairement masculin et blanc, du moins dans l'imaginaire collectif. C'est en montrant nos diversités, même minoritaires, que les choses évolueront.
À nous seules, Buveuses de Bières, nous ne parviendrons pas à changer le sexisme ou le racisme de toute une société. Ce sera un travail de longue haleine, avec beaucoup d'essais-erreurs et de partenariats avec des allié-es. Cela n'empêche pas de boire des bières tout en faisant.
 
badge